Visite du Salon international de l’agriculture 2020 !

agriculture, alimentation, agriculteursLe mercredi 26 février 2020

Rendez-vous incontournable du monde agricole chaque année, il met à l’honneur les différentes filières et leurs acteurs à destination des professionnels mais également du grand public. Il s’agit de découvrir ou de redécouvrir la richesse de notre monde agricole et de nos agriculteurs.

Ce fut l’occasion de rencontrer, dans un environnement convivial, privilégié et professionnel, les représentants, producteurs et distributeurs, tant au niveau national, que de notre département de l’Isère.

  • J’ai notamment pu échanger avec les présidents d’Interfel, filière des fruits et légumes frais, sur le développement de leurs activités et les nouveaux défis qu’ils auront à relever.
  • Je me suis également rendue sur le stand des chambres d’agriculture pour soutenir le projet stratégique 2019-2025 : accompagner l’agriculture dans ses transitions ; créer plus de valeur dans les territoires et faire dialoguer agriculture et société.
  • Je suis allée à la rencontre des représentants des Maisons familiales et rurales (MFR) où j’ai pu saluer l’importance de leur travail pour nos territoires et nos jeunes, à qui ils proposent des formations de qualité, avec des taux d’insertion dans la vie professionnelle après obtention des diplômes parmi les plus élevés en France. Il est primordial de rappeler que l’enseignement agricole est un enseignement d’excellence qui offre des formations à tous les niveaux, du CAP au diplôme d’ingénieur.
  • François Ballouhey a eu la gentillesse de m’accueillir au Salon du fromage, où l’Isère était représentée par son entreprise spécialiste de l’impression agroalimentaire, installée à Saint-Marcellin. Il a pu m’exposer son savoir-faire et la réussite de cette entreprise familiale iséroise.
  • Je me suis enfin rendue sur les stands des éleveurs, à la rencontre notamment des vaches Hérens, de Villard de Lans ou des Blondes d’Aquitaine. Mobilisée depuis le début de mon mandat pour soutenir les éleveurs, je resterai attentive à leurs besoins et pour les aider.

Les agriculteurs ont plus que jamais grand besoin de notre soutien et de notre reconnaissance. Sans eux pas d’alimentation saine et variée, pas d’alimentation tout court.

Particulièrement mis à mal ces dernières années en raison de nombreux changements économiques, sociétaux et climatiques qui les frappent de plein fouet, ils traversent une crise sans précédent avec courage et détermination : la chute des cours, les conditions climatiques exceptionnelles, l’évolution rapide des modes de consommation et de production, l’évolution incertaine de la politique agricole commune (PAC), etc.

La détresse est réelle et injuste, comme l’a rappelé et réaffirmé le président de la République, il faut lutter contre l’agribashing et continuer à se battre également pour avoir une politique agricole commune au rendez-vous de nos ambitions.

Les chiffres sont alarmants, il y aurait un suicide chaque jour dans le monde agricole. Si la majorité œuvre depuis deux ans et demi à soutenir la profession, beaucoup reste encore à faire et nous resterons mobilisés.

Restons mobilisés pour présenter notre agriculture et notre alimentation de façon positive. Elles sont au cœur de nos quotidiens, de nos terroirs et de nos vies.