Reconnaissance et valorisation des métiers du secteur médico-social

handicapLe vendredi 04 février 2022

J’ai été interpellé par des citoyens, des associations, des travailleurs du médico-social au sujet notamment des conditions de travail des professionnels de ce secteur, intimement liées à la continuité et à la qualité des accompagnements des personnes en situation de handicap et/ou en perte d’autonomie.

Dans la continuité des précédentes alertes que j’ai adressées au Secrétariat d’État chargé des Personnes Handicapées sur ce sujet, j’ai, à nouveau, fait remonter les inquiétudes exprimées concernant les difficultés rencontrées par certains établissements médico-sociaux, dont le fonctionnement s’en trouve dégradé, mais aussi sur la revalorisation des professionnels du secteur.

Dans sa réponse, le Gouvernement assure être pleinement investi pour répondre aux enjeux de leur reconnaissance et de la valorisation du secteur du handicap. Il est important d’agir sur les conditions salariales, mais aussi sur la qualité de vie au travail.

Afin d’aider les professionnels concernés, Sophie Cluzel, Secrétaire d’État chargée des Personnes Handicapées, a élargi au secteur du handicap la revalorisation salariale de 183 euros nets, initialement destinée aux soignants. Prévue pour le 1er janvier 2022, cette revalorisation a été avancée au 1er novembre 2021. Ainsi, à cette date, l’ensemble des soignants, des aides médico-psychologiques, des accompagnants éducatifs et sociaux et des auxiliaires de vie exerçant dans un établissement ou service pour personnes handicapées en bénéficient, quel que soit leur statut (privé ou public).

En ce qui concerne les autres catégories de professionnels, une conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social aura lieu le 18 février prochain, avec pour objet l’examen des situations de ces catégories de professionnels. Une conférence qui sera organisée en collaboration avec l’Assemblée des Départements de France. Celle-ci permettra de dessiner un calendrier partagé avec les Conseils Départementaux, qui financent la majorité des personnels de l’accompagnement du social et du médico-social. 

Par ailleurs, le Gouvernement lancera en ce début d’année 2022, une campagne de communication relative aux métiers de l’accompagnement. L’objectif de cette campagne sera de valoriser ces métiers auprès du grand public, tout en soulignant l’engagement des professionnels de ce secteur.

Avec mes collègues de la majorité, nous restons pleinement mobilisés aux côtés des professionnels.