Rapport Sauvé sur Violences Sexuelles dans l’Église catholique (1950-2020)

protection des mineurs, pédocriminalitéLe vendredi 29 octobre 2021

J’ai interrogé en commission des Lois, Jean-Marc Sauvé sur son rapport relatif aux Violences Sexuelles dans l’Église catholique.

Ce rapport donne le tournis, voir la nausée, comme l’a déclaré le Pape, c’est le moment de la honte.

  • Près de 80% des enfants victimes de membres du clergé sont des garçons. Cette proportion est presque inversée pour l’ensemble des enfants victimes de pédocriminalité dans l’ensemble de notre société. C’est sur ce point que je l’ai interpellé. 
  • Dans sa réponse il m’a confirmé que les victimes du clergé étaient principalement de jeunes garçons prépubères et que leurs prédateurs avait fait le choix de l’Église pour choisir leurs victimes. 
  • Tous les constats de ce rapport sont effrayants et ne sont pas propres à l’Église. Ils sont le reflet de l’incapacité de notre société, de nos institutions, à protéger les enfants contre la pédocriminalité. 
  • La pédocriminalité doit être mieux pénalisée et je me félicite de la mobilisation gouvernementale et parlementaire de façon transpartisane en ce sens ces derniers mois, mais tant reste à faire. Il nous faut continuer.

La vidéo de l'audition et de mon intervention

Le Rapport