Politique de lutte contre la perte d’autonomie

dépendanceLe lundi 01 mars 2021

J’ai interrogé la ministre de l’autonomie sur le manque de places en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Actuellement en Isère il manquerait entre 8000 et 9000 places.

En 2030, il y aura plus de 21 millions de personnes de 60 ans en France, soit 3 millions de plus qu’en 2019.

Selon le modèle de projection Lieux de vie et autonomie (LIVIA), de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), si rien n’est fait pour les entrées en institution des personnes âgées en perte d’autonomie, il faudra doubler dans la durée le rythme d’ouverture de places observé depuis 2012, afin d’accueillir 108 000 résidents supplémentaires en EHPAD entre 2019 et 2030, puis encore 211 000 entre 2030 et 2050, qui viendraient s’ajouter aux 611 000 résidents sur les places existantes.

Si les politiques actuelles favorisant le maintien à domicile, pourraient entraîner le report d’une partie des seniors vers des formes d’habitat intermédiaire, le nombre de personnes en résidence autonomie, qui s’élève actuellement à un peu plus de 100 000, devrait alors être multiplié par 1,5 à 2,5 en 2030 par rapport à aujourd’hui.

Face à ces chiffres, je lui ai demandé ce que le Gouvernent compte mettre en œuvre et de bien vouloir me communiquer le nombre de personnes actuellement en attente pour une entrée en EHPAD par département.