Parité dans les communes : ça avance !

assemblée nationaleLe samedi 01 juin 2024

J'ai lu avec attention le rapport de mon collègue Eric Woerth, député de l’Oise, relatif à la « décentralisation : le temps de la confiance » et présenté au Président de la République cette semaine.

Je me félicite de la reprise de ma proposition de loi visant à instaurer la parité dans les communes de moins de 1000 habitants, votée à l’Assemblée nationale en février 2022 et en attente d’inscription au Sénat. Ainsi, Eric Woerth précise dans sa proposition 26 : « les modalités d’élections municipales dans les plus petites communes doivent être rénovées pour entrer dans le droit commun et se conforter à l’exigence de parité des conseils municipaux. Le scrutin de liste paritaire doit être ainsi appliqué dans l’ensemble des communes quelle que soit leur taille ».

Les communes de moins de 1000 habitants représentent près de 71% des communes, mais 80% des maires sont des hommes. Il convient donc d’ouvrir les portes de l’engagement politique aux femmes pour atteindre les objectifs de parité dans les communes.

Avec le soutien des associations d’élus et l’association des maires ruraux de France (AMF et AMRF), ainsi que de la Présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet, je suis convaincue qu’étendre le scrutin de liste paritaire à toutes les communes, sans exception, est un pas de plus vers l’égalité et la représentativité.

 25 ans après la première loi sur la parité, il est temps de terminer l’édifice égalitaire et de mettre fin à la dernière ‘zone blanche’ en instaurant la parité dans toutes les communes.