Malaise au sein des forces de l’ordre

police, gendarmerie, sécurité intérieureLe mercredi 11 juillet 2018

J’ai interpellé le Ministre de l’Intérieur sur l’état des forces de sécurité intérieure.

En effet, un rapport sénatorial du 27 juin 2018, fait au nom d’une Commission d’enquête sénatoriale sur ce sujet, a rendu des conclusions inquiétantes (Sénat, Rapport n° 612).

Ce rapport décrit un profond malaise au sein des forces de l’ordre (police nationale, gendarmerie nationale, polices municipales).

Les risques de suicide et psycho-sociaux y sont très élevés et sont insuffisamment pris en charge.

Les rythmes de travail se sont accrus, entrainant une détérioration importante des conditions de vies des agents, sans compter les dégradations de leurs conditions matérielles de travail.

Face à la difficulté des missions qui sont les leurs pour la protection de notre pays et de l’ensemble des Français, je lui ai demandé comment le Gouvernement allait répondre à cette situation.

 

Lire le Rapport