Lutte contre les infections nosocomiales

santé, santé publique, hôpitalLe mardi 19 juin 2018

J’ai interpellé la Ministre de la santé sur les infections nosocomiales dans les hôpitaux.

En effet, un patient sur vingt en contracte une au sein des établissements de soins.

Les pathologies urinaires et pulmonaires sont les plus fréquentes et les services de réanimation sont les plus touchés (1 patient sur 4 infectés dans ces services).

Deux bactéries en sont principalement responsables : l’Escherichia Coli et le staphylocoque doré.

Cela représente 4 000 décès par an !

Selon l’Agence santé publique elles n’ont pas diminué depuis 2012, alors que cela avait été le cas entre 2006 et 2012, c’est pourquoi il est primordial que les efforts faits depuis plusieurs années ne faiblissent pas (enquête nationale présentée le 4 juin 2018, réalisée auprès de 403 établissements en 2017 et portant sur 81 000 personnes).

Je lui ai donc demandé ce que le Gouvernement comptait mettre œuvre pour y remédier.