École inclusive : Un an après, quel bilan ?

famille, handicap, ecoleLe lundi 23 juillet 2018

L’école de la République se doit d’accueillir tous les enfants, sans discrimination et ce, quel que soit leur handicap.

C’est l’objectif principal de l’école inclusive, décliné sous trois axes :

  • mieux informer, former et accompagner les enseignants et les personnels d’encadrement ;
  • multiplier et diversifier les modes de scolarisation ;
  • veiller à ce que les élèves sortent de l’école avec un diplôme ou une certification professionnelle. 

Le 18 juillet dernier le rapport « Ensemble pour une école inclusive » était rendu public. Ce fut l’occasion pour le ministre de l’Éducation nationale de rappeler que les objectifs seraient atteints en 2022.

En un an, de nombreuses avancées ont déjà eu lieu :

  • création de 250 Unités locales d’inclusion scolaire (ULIS) supplémentaires en lycée durant le quinquennat : 40 en un an et 38 à la rentrée 2018 ;
  • doubler d’ici 2020 le nombre d’unités d’enseignement externalisées au sein de l’école : 53 en un an ;
  • collaboration renforcée avec le secteur médico-social afin de mieux accompagner les élèves ;
  • 100 postes d’enseignants ressources supplémentaires à la rentrée 2018 ;
  • 750 personnels formés dans le cadre de formations croisées avec les professionnels du secteur médico-social et des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ;
  • Créations de postes : pour la première fois depuis 10 ans les AESH dépassent les emplois aidés : 8026 postes d’accompagnants créés à la rentrée 2017 ; 10900 postes d’accompagnants d’élèves en situation de handicap pour la rentrée 2018 ; 30000 Parcours emploi compétence budgétés au 1er juillet 2018 ;

 

Pour en savoir plus