Crise sanitaire : continuer à sortir nos aînés de l’isolement !

covid 19, sénior, santé mentaleLe mardi 23 mars 2021

J’ai interrogé Madame Brigitte Bourguigon, ministre déléguée en charge de l’Autonomie auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, sur l’isolement des personnes âgées face à la crise sanitaire.

On le voit, la crise sanitaire, les mesures de protections sanitaires, les confinements, les couvre-feu, les ont encore un peu plus isolées.

600 000 personnes âgées sont en EHPAD. Pour beaucoup, cela fait plus d’un an qu’elles ne voient plus ou presque plus leur famille ; alors que nous avons un besoin vital de communiquer, de voir, de toucher nos proches.

J’ai salué l’action de la ministre et l’engagement de tous les professionnels, qui ont permis la mise en place de nouveaux protocoles plus adaptés pour les sortir de l’isolement.

En fin d’année dernière avec le protocole « Protéger sans isoler » et plus récemment, depuis le 13 mars dernier, grâce à la vaccination notamment, les personnes accueillies dans les EHPAD peuvent désormais sortir à l’extérieur et recevoir leurs proches dans leur chambre. Mais il est parfois difficile pour les établissements d’assouplir ces règles.

Tant pour les établissements et leurs personnels, qui font un travail formidable depuis le début de la crise sanitaire, que pour les familles et les pensionnaires, je lui ai demandé comment nous pourrions mieux les accompagner.

La Ministre m’a assuré de la continuité des actions d’assouplissement pour mieux accompagner et protéger nos aînés.

J’ai également salué le travail des directeurs d’établissements et de leur équipe, pour lesquels le document-repère « Pendant la pandémie et après : quelle éthique dans les établissements accueillant des citoyens âgés ? » a été élaboré par Fabrice GZIL, philosophe et éthicien, sur demande de la ministre.

Face à la crise sanitaire, je resterai mobilisée pour protéger les plus fragiles.