Covid et assouplissement des règles pour les résidents d'Ehpad

covid 19, séniorLe mercredi 17 mars 2021

J’ai saisi le ministre des solidarités et de la santé sur le dernier avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP), qui affirmerait qu'il est encore trop tôt pour assouplir les règles sanitaires dans les établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Dans un avis transmis au Gouvernement, que le journal Le Monde s'est procuré, l'instance estimerait qu'il faut patienter avant de rompre le cordon sanitaire.

Alors que la santé mentale et psychiatrique des résidents nécessite des allègements des restrictions de déplacements et de visites, il serait dangereux de ne pas les mettre en place.

D'ailleurs, le 3 mars 2021, le Conseil d'État a jugé disproportionnée la recommandation du ministère des solidarités et de la santé d'interdire totalement les sorties aux résidents d'établissements pour personnes âgées.

Si le principe de précaution est de mise face à la covid et à sa dangerosité pour les personnes âgées, le principe de précaution pour le maintien d'une bonne santé psychiatrique des mêmes personnes l'est tout autant.

Les personnes âgées qui ont été esseulées, isolées aux sein d'Ehpad et des services médicaux ont vu leur état de santé se dégrader rapidement et de façon importante.

Il est urgent de faire cesser ces situations, c'est pourquoi je lui ai demandé quelle était la position du Gouvernement.