Assemblée générale du Souvenir français à Saint-Romans

mémoire, vie localeLe samedi 03 février 2018

Le 3 février 2018, je me suis rendue à Saint-Romans, dans le sud de la circonscription, pour assister à l’assemblée générale du comité Royans-Vercors-Isère du Souvenir français. 

Si l’action historique de cette association est le fleurissement et l’entretien des tombes « des soldats et marins morts au champ d’honneur », le financement de monuments, plaques et stèles, l’association organise aussi nombre de cérémonies commémoratives. 

Si dans Souvenir français il y a « souvenir », l’association est loin de se limiter aux seules actions de commémoration. Son œuvre est profondément orientée vers la transition du souvenir au générations futures. La mémoire est une flamme qui doit être sans cesse renouvelée et transmise. Pour ne pas se perdre, elle doit être relayée de génération en génération. 

C’est ainsi que depuis 2008, le Souvenir français propose que les jeunes enfants soient associés aux cérémonies commémoratives en y allumant une bougie, véritable flamme de l’espoir. 
Se souvenir est fondamental pour ne pas répéter les erreurs commises par le passé. Se souvenir c’est penser à l’avenir.   

En cette année 2018, nous commémoreront le centenaire de l’Armistice signée en 1918, marquant la fin d’un conflit terrible.
Dans ce cadre, les écoliers, collégiens et lycéens seront amenés à faire connaissance avec leur histoire, la redécouvrir, ou approfondir leurs connaissances. Je remercie personnellement les membres de l’association qui soutiendront les démarches engagées par les enseignants à cette occasion. 
Je sais le Souvenir français très impliqué dans ces démarches communes avec l’Education nationale. 

La vocation universelle du Souvenir français, dont le message s’adresse aux français de tous âges, de tous horizons, de toutes origines permettra, je l’espère, à nombre de nos compatriotes, de penser à celles et ceux qui ont payé de leur vie leur attachement à leur pays, aujourd’hui plus que jamais ouvert sur l'Europe, le Monde et l’avenir.