Quartiers prioritaires de la politique de la ville : les moyens déployés en Isère

vie localeLe lundi 22 mars 2021

Le préfet organisait, le 22 mars, un point d'information aux élus sur les aides dont bénéficieront les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) dans le contexte de crise que nous connaissons.

Dans les prochains mois, 3,3 milliards d’euros seront fléchés à destination des QPV, dont la déclinaison du plan de relance à hauteur d’au moins 1 milliard d’euros et 2 milliards de crédits supplémentaires pour la #rénovation urbaine.

Le Premier ministre avait annoncé un soutien financier exceptionnel de 36 millions d’euros crédité à l’Agence Nationale du Sport et dédié au soutien des clubs amateurs sportifs situés dans ces quartiers. Dans ce cadre, 6 millions d’euros seront investis dans notre département.

Les collectivités concernées peuvent donc compter sur le soutien de l'État pour dynamiser les activités des associations sportives de leur territoire.

Le préfet a également abordé la poursuite du déploiement des Maisons France Service et annoncé la mise en place d'une formule innovante de bus mobiles France Service qui se déplaceront dans les territoires ruraux et dans les QVP. Le quartier de la Brunetière à Voiron sera concerné par cette mesure. 

Concernant l'insertion :

-      500 conseillers Pôle Emploi supplémentaires seront recrutés en Isère ;

-      Le nombre de parcours emplois compétences (permettant jusqu'à de 80% de prise en charge du SMIC brut du salarié) sera doublé. Cet effort représente environ 20 millions d'euros au niveau national.

-      Augmentation du nombre d'éducateurs spécialisés dans les QPV (à la Villeneuve à Echirolles dans un premier temps).

Ces mesures permettent d'amplifier l'action menée par l'État et les collectivités dans l'ensemble des QPV isérois. Le champ de ces mesures est vaste et permettra d'atténuer une partie des effets de la crise dans les quartiers politique de la ville.