Le lycée des Portes de Chartreuse fait peau neuve

au jour le jourLe vendredi 03 mai 2024

Quel plaisir de revenir au lycée des Portes de Chartreuse, que j’avais visité il y a deux ans, pour l’inauguration des nouveaux locaux de formation aux métiers de bouche. Un établissement d’excellence qui forme plusieurs centaines de jeunes par an à tous les niveaux dans un cadre exceptionnel.
Je remercie Bertrand Demurger, le dynamique chef d’établissement pour son accueil toujours très chaleureux.

Quelques éléments de contexte :

Depuis 2017, le Gouvernement déploie une politique de soutien massif à l’emploi des jeunes grâce au plan « 1 jeune, 1 solution » qui a permis d’accompagner et de faciliter l’entrée dans la vie professionnelle de millions de jeunes sur tout le territoire.

Les filières professionnelles sont trop souvent décriées, à tort. Dévalorisées parfois par les parents d’élèves eux-mêmes. elels sont pourtant porteuses d’emploi et de perspectives très intéressantes pour les élèves.

Ces dernières années, le Gouvernement et sa majorité poursuivent un travail intense pour que chaque jeune, quels que soient son parcours et son profil, trouve le meilleur chemin vers l'emploi au travers de trois piliers :


-    L'apprentissage pour préparer et accélérer l’entrée des jeunes sur le marché du travail ;

-    Le Contrat d’engagement jeune (CEJ) qui propose un accompagnement intensif et personnalisé pour les jeunes les plus éloignés de l'emploi et qui ont quitté le système scolaire sans solution ;
-    La réforme du lycée professionnel pour améliorer l’insertion dans l’emploi des élèves qui suivent ces cursus.


L’année dernière plus de 850 000 contrats d’apprentissage ont été signés ; c’était à peine 300 000 en 2017 !

Le seuil de 10 000 apprentis en situation de handicap a été franchi soit une hausse de 21% par rapport à 2021.

Le taux d’insertion des jeunes est en hausse avec près de 2 jeunes sur 3 en emploi à l’issue de leur apprentissage.

Un travail qui paie puisque la politique que nous menons a permis une baisse historique du chômage, même si les tendances de cette année sont plus fragiles

Aussi, les métiers de bouche demeurent des métiers d’avenir. Ces professionnels sont les ambassadeurs de nos savoir-faire français en matière de restauration et de tourisme : sommeliers, traiteurs, pâtissiers, cuisiniers, boulangers, accueil, ... Le secteur touristique et de la restauration représente plus de 7 % du PIB français et génère deux millions d’emplois directs et indirects. Avec près de 100 millions de visiteurs accueillis en 2023, la France est la première destination touristique mondiale.