France Relance : A la rencontre des entreprises lauréates de la circonscription

ÉconomieLe vendredi 05 mars 2021

Avec la pandémie de la COVID-19, la France, comme tous les pays du monde, traverse une crise sanitaire et économique d’ampleur. Cette épreuve a eu des conséquences économiques immédiates pour l’ensemble des acteurs de la sphère économique. Depuis la mise en place des premières restrictions sanitaires qui ont permis de contenir l’épidémie, les entreprises françaises ont pu bénéficier de soutiens massifs de la part de l’État : chômage partiel, prêts garantis, fonds de solidarité, …

L’objectif du plan France Relance lancé en septembre dernier par le Premier ministre est de répondre aux enjeux de long terme auxquels les entreprises de notre territoire devront faire face à l’avenir, en leur permettant d’entamer les transitions nécessaires à leur pérennisation et à leur développement.

Ainsi, le plan France Relance soutient les entreprises qui, engagées dans des projets innovants, plus respectueux de l’environnement ou visant à maintenir une activité industrielle en France, ont besoin d’un soutien pour les mener à bien.

Plusieurs entreprises situées dans la 9ème circonscription de l’Isère ont été retenues pour bénéficier des fonds débloqués pour les filières aéronautique et automobile. Accompagnée du sous-préfet à la relance, Samy SISAID, je me suis rendue à la rencontre de leurs équipes dirigeantes afin d’échanger avec elles sur leurs projets d’avenir.

 

Raydiall

 

Filiale de ARaymond et de Radiall, Raydiall est une entreprise spécialisée dans le développement et la production de composants électriques de haute technologie destinés à l'industrie automobile.

Multiplication et complexification des capteurs dans les véhicules, développement des voitures autonomes, électrification du parc automobile, connectivité, … l'industrie automobile est en pleine mutation et utilise des technologies toujours plus poussées.

Raydiall, implantée à Voiron, en Chine, en Tunisie, en Inde, aux États-Unis, propose aux grands groupes automobiles mondiaux, tels que Renault, des solutions innovantes destinées à la conception de leurs véhicules.

L’entreprise bénéficiera des fonds issus du plan France Relance pour plusieurs projets :

-       Projet « CCS2 » : consiste à produire un câble de recharge pour la charge rapide des véhicules.

-       Projet « e-Cable » : consiste à produire un câble reliant le moteur électrique des voitures moins cher et plus fiable.

-       Projet « T2-T2 » : consiste à produire un câble de recharge en courant alternatif moins lourd et plus facile à utiliser.

 ​

Constellium

 

Constellium est une entreprise située à Voreppe spécialisée dans la conception et la fabrication de pièces en aluminium pour l’automobile, l’aéronautique et l’industrie de l’emballage. Acteur local dynamique, ancré dans le tissu économique et scientifique du territoire, l’entreprise travaille en partenariat avec les universités grenobloises et d’autres structures locales de recherche.

L’entreprise est lauréate de l’appel à projets "Aéronautique" pour son projet « AEROLAB ». Celui-ci consiste à moderniser trois laboratoires de caractérisation dans le marché des tôles en aluminium pour l’aéronautique via le remplacement d’équipements devenus obsolètes, l’amélioration des techniques de suivi de fissure et la robotisation des essais de traction.

Le développement de l’entreprise lié à ce projet pourrait générer jusqu'à trois emplois directs et le maintien de cinq emplois au sein des laboratoires et des équipes de recherche et développement.

Radiall

 

Radiall est une entreprise basée à Voreppe et spécialisée dans les solutions d’interconnexion, principalement pour les secteurs de l’aéronautique, de la défense et des télécommunications.

Comptant près de 3000 collaborateurs à travers le monde et sur plusieurs continents, Radiall innove et développe des solutions de haute technologie pour ses besoins de développement, en partenariat avec de nombreuses entreprises.

Radiall pourra compter sur les fonds du plan France Relance pour mener à terme deux de ses projets d’avenir :

-       Le projet « Antenne GNSS » qui permettra une diversification des débouchés des antennes et de s’affranchir d’éléments importés de l’étranger.

-       Le projet « CMR » qui consiste à substituer certaines substances lors de la fabrication de composants d’interconnexion, par des substances moins nocives pour l’environnement.

 

L’État se tient aux côtés des entreprises innovantes de notre territoire !

 

J’adresse un grand merci à l’ensemble des personnels de ces entreprises pour leur accueil lors de mes visites ainsi qu’au sous-préfet à la relance pour ses éclairages sur la mise en œuvre concrète des dispositifs de soutien aux entreprises dans le cadre du plan France Relance en Isère.

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur France Relance : https://www.gouvernement.fr/france-relance