Engagement du Beauvau de la sécurité : l’indemnité spécifique pour les CRS secouristes de haute montagne

policeLe jeudi 17 février 2022

Décidée dans le cadre des consultations menées par le gouvernement avec les syndicats de police, des élus, magistrats et membres de la société civile à partir de février 2021, cette indemnité constitue une reconnaissance financière des compétences acquises par les CRS secouristes de haute montagne et du risque inhérent à leurs missions.

Leur formation est longue – de 53 semaines sur une durée de 7 à 10 ans – intensive, très sélective et technique. Le secouriste affecté en section opérationnelle de secours en montagne effectue plus de 95% des interventions en hélicoptère.

L’engagement et le dévouement de ces agents de l’État est exceptionnel.

C’est pourquoi, dans la continuité de mes échanges avec les CRS de haute montagne Grenoble Alpes, j’avais soutenu la création de cette prime mensuelle.

Les textes créant une indemnité pour mission exclusive de montagne (CRS montagne) ont été publiés au Journal Officiel le 7 février 2022, avec une date d'effet au 1er janvier 2022 :

  • pour les personnels relevant du niveau de qualification « Equipier sauveteur montagne » : 500 € ;
  • pour les personnels relevant du niveau de qualification « Chef d'équipe de secours en montagne » : 650 €.

Merci à eux, qui veillent au quotidien pour notre sécurité.

Le Décret n° 2022-141 du 7 février 2022 L’Arrêté du 7 février 2022