101ème anniversaire de l’Armistice de 1918 à Saint-Nicolas-de-Macherin

mémoireLe lundi 11 novembre 2019

Nous commémorons, cette année, le 101ème anniversaire de l’Armistice de 1918.

Les monuments aux morts qui se dressent dans toutes les communes de France deviennent, chaque année, des lieux de rassemblement et de partage de la mémoire collective.

Ils sont les stigmates d’un conflit infiniment douloureux et sur lesquels chaque nom inscrit nous rappelle l’ampleur du cataclysme que fût la Première guerre mondiale.

 « Plus jamais ça », disait-on au sortir de la Guerre.

L’écho de cette parole doit résonner pour que nous continuions, coûte que coûte, à préserver la paix comme l’un de nos biens les plus précieux, à l’heure où les tensions internationales ne cessent de s’accroître et où certains jouent le jeu de la division, au sein même de notre pays.

Cette journée de commémoration est également celle de l’ensemble des morts pour la France ; la journée de tous ceux qui, contraints ou volontaires, ont donné leur vie pour que subsiste notre idéal républicain.

Le devoir de mémoire, indispensable, est le flambeau que nous devons transmettre à nos enfants.

Le souvenir de ce passé est une pensée pour l’avenir et pour l’Humanité toute entière.

Faisons en sorte de préserver cette paix si fragile et rendons nous compte de sa valeur. L’Europe contemporaine ne la connaît que depuis 75 ans.

La paix, le dialogue, la foi en notre avenir sont les moteurs du progrès.

Si la paix n’est pas une fin en elle-même, elle nous est indispensable pour mener les grands combats de notre siècle.